MALADIE DE HORTON

Information, Symptômes
Biopsie artère temporale, Ophtalmologie, Guérison


 

 

Maladie de Horton : Définition

La maladie de Horton est une inflammation de la muqueuse des artères, les vaisseaux sanguins qui transportent le sang riche en oxygène à partir du cœur vers le reste du corps.

Le plus souvent, la maladie de Horton affecte les artères de la tête, surtout au niveau des tempes. C'est d'ailleurs pour cette raison que la maladie de Horton est parfois appelée artérite temporale ou encore artérite crânienne.

La maladie de Horton provoque souvent des maux de tête, des douleurs à la mâchoire ainsi qu’une vision floue.

La cécité ainsi que les accidents vasculaires cérébraux (AVC) sont les complications les plus graves de la maladie de Horton.

Un traitement rapide de la maladie de Horton est indispensable afin d'éviter des dommages permanents aux tissus et à la vision. Les corticostéroïdes soulagent habituellement les symptômes de la maladie de Horton et peuvent prévenir la perte de vision.

Le malade commence à se sentir mieux quelques jours après le début du traitement.

Maladie de Horton : Symptômes

Les symptômes les plus courants de la maladie de Horton sont les maux de tête qui, souvent, peuvent s’aggraver et se situent généralement au niveau des deux tempes.Toutefois, certaines personnes ressentent des douleurs au niveau d’une seule tempe ou à l'avant de la tête.

En général, les signes et symptômes de la maladie de Horton comprennent :

  • Des maux de tête persistants généralement dans la zone de la tempe ou des deux tempes
  • Une diminution de la vision pouvant évoluer vers un perte soudaine et permanente de la vue (cécité)
  • Une tendreté du cuir chevelu pouvant provoquer des douleurs au niveau des cheveux quand on se peigne ou même quand on pose la tête sur un oreiller
  • Des douleurs à la mâchoire lorsqu’on mâche ou lorsqu’on ouvre grand la bouche
  • De la fièvre
  • Une perte de poids inexpliquée

Pour certaines personnes, les signes et symptômes de la maladie de Horton peuvent varier et ressembler à la grippe avec l'apparition d'une rigidité musculaire ainsi que des douleurs (myalgies) autour des épaules et des hanches, de la fièvre, de la fatigue ainsi que des maux de tête.

Consultation médicale

Si vous développez des maux de tête persistants ou ressentez un des symptômes mentionnés ci-dessus, consultez votre médecin sans tarder. Si vous êtes diagnostiqué avec la maladie de Horton, le fait de commencer rapidement le traitement peut généralement prévenir la cécité.

Maladie de Horton : Causes

Les artères sont comme des tubes souples avec des parois épaisses et élastiques.

Le sang oxygéné quitte le cœur et passe à travers l'artère principale du corps puis vers l'aorte. L'aorte se subdivise ensuite en petites artères qui fournissent le sang à toutes les parties du corps, y compris le cerveau et les organes internes.

Avec la maladie de Horton, certaines de ces artères enflent et provoquent une diminution du flux sanguin. Les causes de cette inflammation des artères ne sont pas connues pas connu.

Bien que presque toutes les artères de grande ou moyenne taille puissent être infectées, les gonflements surviennent le plus souvent au niveau des artères temporelles de la tête qui sont situées juste en face des oreilles et continuent jusqu'au cuir chevelu. Dans certains cas, le gonflement affecte seulement une partie de l’artère.

Facteurs de risque de la maladie de Horton

Bien que la cause exacte de la maladie de Horton ne soit pas connue, plusieurs facteurs peuvent augmenter le risque et parmi eux :

  • L’âge

La maladie de Horton affecte plutôt les personnes âgées. L'âge moyen d'apparition de la maladie de Horton étant de 70 ans, elle survient rarement chez les personnes de moins de 50 ans.

  • Le sexe

Les femmes sont davantage susceptibles de développer la maladie de Horton.

  • Les personnes originaires d'Europe du Nord et en particulier les pays scandinaves

Bien que tout le monde puisse être atteint par la maladie de Horton, les personnes nées dans les pays du Nord semblent être des personnes plus à risque avec les personnes d'origine scandinave particulièrement à risque de développer la maladie de Horton.

  • Le syndrome de Forestier-Certonciny

Les personnes atteintes du syndrome de Forestier-Certonciny ressentent une rigidité et des douleurs dans le cou, les épaules et les hanches. Environ 15 % des personnes atteintes du syndrome de Forestier-Certonciny ont également la maladie de Horton.

 

 

Maladie de Horton : Complications

La maladie de Horton peut causer les complications suivantes.

  • La cécité

Il s'agit de la complication la plus grave de la maladie de Horton.

Le gonflement qui se produit avec la maladie de Horton rétrécit les vaisseaux sanguins, ce qui réduit la quantité de sang et par conséquent celle de l'oxygène et des nutriments essentiels qui devraient atteindre les tissus du corps.

La diminution du débit sanguin aux yeux peut provoquer une brusque perte de la vue qui peut être indolore dans certains cas. Malheureusement, la cécité est généralement permanente.

  • L’anévrisme de l'aorte

Le risque d’anévrisme augmente dans le cas où l’on est atteint de la maladie de Horton.

Un anévrisme est une bosse qui se forme dans un vaisseau sanguin affaibli, le plus souvent dans l'aorte, la grande artère qui descend au centre de la poitrine et l'abdomen. Un anévrisme aortique est une maladie grave, car il pourrait exploser, causant potentiellement une hémorragie interne mortelle.

L’anévrisme peut se produire même des années après le diagnostic initial de la maladie de Horton, le médecin pouvant surveiller annuellement l’état de l’aorte thoracique par le biais des rayons X ou d'autres tests d'imagerie, comme l'échographie, le scanner ou l'IRM.

  • AVC

Dans certains cas, un caillot peut se former dans une artère, obstruant complètement la circulation sanguine, ce qui prive une partie du cerveau de l'oxygène et des nutriments nécessaires, provoquant alors un AVC.

Cette maladie grave est une complication rare de la maladie de Horton.

 

 

 

Maladie de Horton : Diagnostic

La maladie de Horton peut être difficile à diagnostiquer car ses symptômes ressemblent à ceux de début de nombreuses affections courantes.

Pour cette raison, votre médecin va essayer d'éliminer d'autres causes possibles de votre problème. Pour aider à diagnostiquer la maladie de Horton, vous pouvez avoir une partie ou la totalité des tests suivants :

  • Un examen physique

En plus de poser des questions sur vos symptômes et vos antécédents médicaux, votre médecin est susceptible d'effectuer un examen physique complet, en accordant une attention particulière à vos artères temporales.

Souvent, l'une ou l'autre de ces artères est plus fragile.

  • Des analyses de sang

Si votre médecin soupçonne une maladie de Horton, il est susceptible de vous faire prescrire une analyse de sang qui vérifiera votre vitesse de sédimentation, communément appelé le "taux de Sed".

Vous pouvez également effectuer un test qui mesure la protéine C réactive (PCR), une substance produite par votre foie lorsqu’une inflammation est présente. Les mêmes tests peuvent être effectués afin de suivre votre progression pendant le traitement.

  •  

    Une biopsie

La meilleure façon de confirmer un diagnostic de maladie de Horton consiste à prélever un petit échantillon (biopsie) de l'artère temporale.

Parce que l’inflammation ne peut pas se produire dans toutes les parties de l'artère, il est nécessaire de prélever plusieurs échantillons

La biopsie est effectuée sur une base ambulatoire avec anesthésie locale, généralement avec peu d'inconfort ou de cicatrisation et l'échantillon est examiné sous un microscope dans un laboratoire.

Si vous êtes atteint de la maladie de Horton, l'artère montre souvent une inflammation avec des cellules anormalement grandes, appelées "cellules géantes".

Malheureusement, une biopsie n'est pas infaillible. Il est possible d'avoir la maladie de Horton même si la biopsie donne un résultat négatif. Si les résultats ne sont pas clairs, votre médecin peut recommander une autre biopsie temporale.

Même si la biopsie d'artère temporale est le test standard pour le diagnostic de la maladie de Horton, des tests d'imagerie peuvent également être utilisés pour diagnostiquer la maladie de Horton ainsi que pour la surveillance lors du traitement.

Maladie de Horton : Examens

  • L’angiographie par résonance magnétique (ARM) est un test qui combine l'utilisation d'imagerie par résonance magnétique (IRM) avec l'utilisation d'un produit de contraste qui produit des images détaillées de vos vaisseaux sanguins.
  • L’échographie Doppler est un examen qui utilise des ondes sonores pour produire les images du sang circulant dans les vaisseaux sanguins.
  • La tomographie par émission de positons (TEP) est un exament qui, en utilisant une solution de traceur par voie intraveineuse contenant une petite quantité de matière radioactive, parvient à produire des images détaillées des vaisseaux sanguins et des zones d'inflammation.

 

 

Maladie de Horton : Traitements et médicaments

Le traitement de la maladie de Horton consiste à prescrire une haute dose de médicament corticostéroïde comme la Prednisone.

Un traitement immédiat s’avère nécessaire pour prévenir la perte de vision. Il est alors fort probable que votre médecin vous prescrive des médicaments avant même la confirmation du diagnostic de la maladie de Horton par une biopsie.

Vous devriez commencer à vous sentir mieux après quelques jours le début du traitement.

Après le premier mois de traitement, votre médecin pourra commencer à réduire progressivement la dose jusqu'à ce que vous atteigniez la plus faible dose de corticoïdes nécessaires pour contrôler l'inflammation.

Maladie de Horton et corticoïdes

Les corticostéroïdes sont de puissants anti-inflammatoires stéroïdiens dont les effets ressemblent à ceux des hormones produites par les glandes surrénales.

Les corticostéroïdes peuvent soulager efficacement la douleur mais une utilisation prolongée, en particulier à des doses élevées, peut conduire à un certain nombre d'effets secondaires graves.

Les personnes âgées, qui sont les plus susceptibles d'être traitées pour la maladie de Horton, sont particulièrement à risque d'effets secondaires.

Il s'agit notamment de :

  • L’ostéoporose
  • L'hypertension artérielle
  • La faiblesse musculaire
  • Le glaucome
  • La cataracte

D'autres effets secondaires possibles du traitement par corticostéroïdes :

  • Gain de poids
  • Augmentation des niveaux de sucre dans le sang, entraînant parfois du diabète
  • Amincissement de la peau et des ecchymoses
  • Affaiblissement du système immunitaire, conduisant à une susceptibilité aux infections et une cicatrisation retardée

Pour contrer les effets secondaires potentiels du traitement par corticoïdes, votre médecin surveillera votre densité osseuse et pourra prescrire la prise de calcium et de vitamine D ou d'autres médicaments pour aider à prévenir la perte osseuse.

Votre médecin est également susceptible de surveiller votre tension artérielle et pourra vous recommander de faire des exercices sportifs, des changements de régime ou encore vous prescrire des médicaments afin de maintenir la pression artérielle à un niveau normal.

La plupart des effets secondaires disparaissent lorsque le traitement par corticoïdes est arrêté.

Maladie de Horton : Recommandations

Lorsque la maladie de Horton est diagnostiquée et traitée tôt, le pronostic est généralement excellent.

Vos symptômes devraient s'améliorer rapidement après le début du traitement par corticoïdes et votre vision ne sera pas affectée. Votre plus grand défi dans ce cas sera de gérer les effets secondaires de vos médicaments.

 

 

Les informations données sur ce site ne sauraient engager l’auteur et ne sont données qu’à titre informatif. Aussi, consultez un professionnel de la santé pour toute question concernant la maladie de Horton.

 

Maladie de Horton : Forum et témoignages

Votre expérience sur la maladie de Horton peut être intéressante pour les autres. Pensez-y !

Nous vous proposons de laisser vos commentaires dans le forum ci-dessous.

 

 

Commentaires  

therese -1 therese
Je répond a di Russo Moi je suis de Belgique dans la ville de Charleroi ,et je suis soignée au CHU Marie Curie par une neurologue ,mais qui me soignait depuis 3 ans car j ai un torticolis spasmodique tous les trois mois elle met du Botox dans le muscle du cou .Mais je ne sais pas ci elle est bonne pour la maladie de Horton ,j ai quand même été voir un autre neurologue qui ma dit que elle faisait bien son travaille qu' il ne ferait pas mieux .et vous quelle symptôme avez vous eu pour savoir que c était la maladie de Horton
10-05-2016 22:41
Michèle  di russo 0 Michèle di russo
A Thérèse s c p j'aimerai savoir le non de la ville ou vous habité j'espère sue vous êtes mieux soigné que moi ,j'habite à côté de CLermont Ferrand .merci à vous
09-05-2016 14:59
Michèle  di russo 0 Michèle di russo
À THÉRÈSE bon courage surveiller vos yeux votre régime si j'avais su tout se que je sais sur cette malade .mais je ne la connaissais pas je ne serais pas dans cette état car je ne sais pas si je vais m'en remettre pour moi je me vois grabataire dans peu de temps alors ne faites pas comme moi voyez plusieurs médecins trouvez le bon moi ce n'est pas mon cas coutage à vous vous allez vous en sortir amicalement
07-05-2016 07:27
therese 0 therese
Pour Di Russo .Merci pour votre commentaire je vois que vous vivez un vrais calvaire,c' est bien triste et sa me fait peur pour plus tard .Moi j ai déjà beaucoup de douleur et depuis 15 jour j ai mal a ma mâchoire qui me donne du mal pour manger c est quoi encore ça, je n 'avais pas mal a la mâchoire quand on a diagnostiqué la maladie de Horton moi j avais des forte douleur a la tête , c était l'artère temporale .Je suis contente de parler avec des personnes que vous et moi encore un grand merci et courage ;-)
06-05-2016 23:56
Michèle  di russo 0 Michèle di russo
Bonjour Thérèse je viens de lire votre message .pour moi tous c'est bien passé pendant un an bien que la forme doses de cortisone plus les statines une perte de poids du au régime sans sel et sans sucre et mal aux muscles ça allez à peu près bien mais quand on a commencé à me baisser la cortisone à partir de 10mg j'ai commencé ma descente aux enfers car nous n'avons plus notre drogue car nous sommes des drogué là je suis à 5mg depuis 6 mois et je peux vous dire que je suis dans un état lamentable je ne peux plus marcher et ils veulent arrivé à me supprimé la cortisone cet été cela me fait peur car les médecins ne connissent pas cette maladie nous servons de cobayes et nous sommes en rémission et non guéri car on ne guérit pas cette maladie .je suis la pour vous beaucoup de courage ils nous en faut
06-05-2016 07:48
therese 0 therese
je répond a Michèle di Russo.Merci de vos information qui ne sont pas très encourageante ,le pire dans tout ça quand on parle avec son neurologue pour lui c est normale toutes les douleurs .Je vaudrais savoir si vous avez des tremblement car moi j en ai et c est vraiment dérangeant. et si vous prenez encore de la cortisone .Saleté de maladie .Courage a vous aussi
05-05-2016 21:42
Michèle  di russo 0 Michèle di russo
Je répond à Thérèse je vous souhaite beaucoup de courage moi depuis juillet 2014 il paraît que ma maladie est stabilisée mais je suis dans un état lamentable je ne peux plus marcher muscles et articulations morts du à la cortisone et aux fortes de statines les médecins me laissent tomber et je suis totalement désespérée prenez soin de vous
05-05-2016 09:20
therese 0 therese
Bonsoir moi aussi j ai la maladie de Horton depuis juillet 2015 j ai commencer avec la cortisone a 64 , maintenant je suis a 12 plus sa avance moins je me sens bien , j ai une perde appétit vite fatigue etc.etc .Malheureusemen t j ai rentrée en urgence 13 mars syndrome de kokeet veine iliaque je chercher des personne qui sont guérie merci de me répondre car je suis au bout du rouleau
04-05-2016 22:14
Maoh 0 Maoh
Bonjour j espere que quelqun pourra m eclairer.il y a 2 ans je me suis levé un matin avec les tempes gonflé (gonflement qui s etendais parfois au front et aux arcade et a la zone derriere les oreilles ) et les oreille un peu bouché mais sans douleur particuliere mise a par une sorte de pression dans la tete (les symptome s aggrave si je fait un gros effot ou si je menerve) e phénomène s est poursuivi regulierement jusqu'à ce que j aille voir un oseopathe qui m adit que cetait du a une vertebre.apres quelque manipulation et un grand crak dans le cou 2 an sont passe sans qu 'aucun des ces symptome ne revienne jusqu'à ce matin ou je me suis réveillé avec les tempe de nouveau enflé.comment puije diminuer ces gonflements?
25-03-2016 12:14
Loue -1 Loue
Citation en provenance du commentaire précédent de cecile déry :
J'ai eu le diagnostic il y a 3 mois. Je suis à 35mg de Prednisone. Je n'ai plus de douleur tête mâchoire jambe.On va diminuer la dose jusqu'à 5mg jour pour un an. Je suis confiante . On m'a dit que ca se guéri. Le test de sang donne déjà des changements. Mais il faut garder le moral et continuer à faire des exercices.


Avez-vous réussi à diminuer comme vous l'espériez? Je suis sous cortisone depuis octobre et tente le régime hypotoxique du Dr Seignalet et Jacqueline Lagacé. Êtes-vous du Québec? J'aimerais savoir si nous sommes plusieurs avec cette affections et voir si nous ne pourrions pas faire avancer les recherches dans le domaine...
28-02-2016 23:33

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Les informations sur la MALADIE DE HORTON peuvent intéresser vos ami(e)s

Partagez le site pour qu'eux aussi puissent en prendre connaissance